L'oeil curieux

Le blog Mona c’est l’œil, qui lit, observe, fouine, plonge, savoure et se nourrit. Autant de marque-pages qui ponctuent le rythme effréné de l’actu, autant de pistes de curiosité proposées par Christophe Averty, journaliste d'art et reporter culturel pour monalisait.fr


Festival du RATRAIT 2018

L'association du RATRAIT, pour la 18ème année consécutive, vous invite à son festival annuel "Le Mois du Ratrait", réalisé en partenariat avec le Théâtre de Ménilmontant et les Portes Ouvertes des Artistes de Ménilmontant.

Raymond Depardon  Afriques

Comme Raymond Depardon a raison ! L’Afrique se conjugue au pluriel. Le florilège d’images que le photographe, fondateur de l’agence Magnum, a rassemblées dans un volumineux ouvrage de 400 pages, paru aux éditions Hazan, dit toutes les Afriques, sans commentaire ni anecdote. D’elliptiques et lapidaires légendes laissent à ses photographies leur liberté, intime, impressionnante, chargée d’une force tellurique que la lumière et le vent écrasent, bousculent, subliment à l’envi. Mais avec Depardon, l’homme est toujours au cœur du monde, de ses troubles, dans la frénésie de son histoire, dans la douceur d’un regard ou la marque indélébile d’un souvenir. Loin de tout, rien n’échappe.

Jean Prouvé

Par l’élégance du geste, l’éclat des matières, la rigueur du dessin, Jean Prouvé n’a pas seulement imaginé un design précurseur. Il a, avant tout, proposé une vision juste et sensible d’une architecture évolutive et humaniste. Né en 1901, année de la fondation de l’Ecole de Nancy et de la Société des arts décoratifs, ce bâtisseur du XXe siècle ne cessera de jeter des ponts entre arts et métiers, création et industrie, esthétique et usage, épousant les élans de son temps pour en concevoir l’architecture. L’ouvrage, réalisé à l’occasion de l’exposition Jean Prouvé Nancy, Grand Nancy 2012 le suit année par année, égrenant au fil de 400 pages, citations, témoignages et documents précieux qui scellent sa pensée et son esthétique épurée.

Alexander MCQueen

LOVE LOOKS NOT WITH THE EYES. Plus qu’un titre, c’est la devise, le message intime, la profonde conviction et peut-être la vérité d’un homme élancé dans la course de sa vie. Cette phrase shakespearienne, tatouée au bras du créateur Alexander McQueen (1969-2010), dit l’essence spirituelle du sentiment. Elle pourfend l’apparence. Elle suggère cette pudeur pour l’autre qui scelle le vrai amour. Percutante comme une épitaphe, Love looks not with the eyes tapisse, en majuscules blanches, la jaquette de l’hommage photographique que rend Anne Deniau à son ami Lee Alexander McQueen.

Raphaël

En 1513, Raffaello Sanzio da Urbino (1483-1520) n’a plus que sept ans à vivre. Son atelier fourmille alors d’une cinquantaine d’assistants et apprentis. Les commandes pleuvent. Les projets prestigieux, les collaborations de haute volée rythment le quotidien d’un peintre dont la renommée tient tout entière dans son prénom. Avec élan et rigueur l’ouvrage Raphaël, les dernières années, coédité par Hazan et le musée du Louvre, retrace l’époque fertile et fébrile d’une production artistique que s’arrachent les princes et l’Eglise. L’atmosphère, les préoccupations de la Renaissance, la richesse des échanges entre pays du Sud et du Nord émaillent de page en page, un récit savant et accessible, documenté et alerte, mené par les historiens Tom Henry et Paul Joannides,

Il était une fois… le western, une mythologie entre art et cinéma

Le rêve américain serait-il né sur la selle d’un cheval au galop ? Entre légende et réalité, l’esprit qui anima la conquête des territoires nord-américains tient tout entier dans l’univers du Western. Du XIXe siècle à nos jours, le musée des beaux-arts de Montréal s’en fait l’écho, le miroir, la conscience. Voyage au cœur d’une mythologie bien vivante. ’irrépressible élan d’une charge de cavalerie, le sourd tonnerre de milliers de sabots foulant une plaine sans fin, le sifflement des balles ou le chaos de brinquebalantes roulottes, aventurées dans une nature inamicale, sont autant d’images et de sensations universellement partagées. Déployées à l’envi par les peintres, les sculpteurs, les photographes, les cinéastes hollywoodiens et européens, elles ont bâti une mythologie nord-américaine, venue s’ancrer dans la mémoire de l’enfance parmi les histoires de cape et d’épée, les super-héros ou les grandes épopées gréco-latines.